Dystopie
THE BONE SEASON, TOME 1 : SAISON D’OS – SAMANTHA SHANNON

THE BONE SEASON, TOME 1 : SAISON D’OS – SAMANTHA SHANNON

Il y a bien des années j’ai entendu parler de ce premier tome prometteur édité chez J’ai Lu. Malheureusement, la suite n’est jamais sortie alors je me suis résignée à ne jamais le lire puisque je ne voulais pas me retrouver frustrée. Évidemment, quand De Saxus a annoncé reprendre le flambeau je me suis jetée sur The Bone Season et c’est avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans ce premier tome.

Dans un monde totalitaire et dangereux, une rêveuse va démarrer une révolution. La saga dystopique évènement par Samantha Shannon, autrice du Prieuré de l’Oranger.

  1. Paige travaille pour une organisation criminelle souterraine dans les rues de Scion-Londres, où elle récolte des informations en pénétrant dans l’esprit des gens. Car Paige est une marcherêve, une clairvoyante, et selon les règles de Scion, son existence même est déjà une trahison.

Poursuivie puis arrêtée, elle est déportée vers une colonie pénitentiaire sur l’ancien territoire d’Oxford secrètement occupé par les réphaïm, une race venue d’un autre monde qui récolte et utilise les clairvoyants à ses propres fins.

Paige se retrouve assignée au mystérieux gouverneur Arcturus. Celui-ci devient son maître. Son formateur. Son ennemi naturel. À ses côtés, elle va devoir apprendre à développer son pouvoir pour servir ses ravisseurs, mais surtout pour s’échapper de ce sinistre endroit où elle semble promise à une mort certaine…

Commencer à lire The Bone Season c’est entrer dans un univers déroutant. Tout d’abord parce qu’il y a énormément de choses à découvrir, beaucoup d’informations à assimiler. Le premier chapitre a été assez laborieux à lire car nous sommes directement jetés dans le feu de l’action. Néanmoins, ça n’a pas été pour me déplaire. Ça a permis de donner le ton de la saga et de nous montrer ce qu’elle a dans le ventre, même si ce premier tome reste très introductif dans sa construction.

En effet, même si on retrouve pas mal d’action, cette entrée dans le monde de la jeune Paige s’accompagne aussi de beaucoup, beaucoup d’explications. En même temps, avec un univers si vaste, des personnages si éclectiques, je me demande comment il aurait pu en être autrement. L’autrice a développé un monde très complexe, avec ses propres codes, un monde que je n’ai vu nul part ailleurs. Et ça fonctionne très bien. Il y a beaucoup d’informations à assimiler durant cette lecture mais on est immergé dans une histoire si mystérieuse, si riche, que l’on ne peut que se laisser porter. Résultat, même pas le temps de s’ennuyer.

Mais ce qui fait la saveur de ce premier tome c’est aussi son héroïne aussi attachante que déterminée, Paige. Je n’ai pas toujours adhéré à ses décisions et j’ai parfois eu envie de la gifler très fort, mais ça ne m’a pas empêché d’adorer la suivre. C’est un personnage fort et déterminé qui nous embarque presque malgré nous dans sa vie. Une fois que l’on a rencontré Paige on ne peut pas la quitter.

Heureusement, le roman n’est pas porté par un seul personnage, et je dois dire que j’ai tout autant apprécié les personnages secondaires. Amis ou ennemis, chacun apporte quelque chose à l’intrigue et la rend encore plus captivante. Évidemment, je ne peux ne pas mettre en lumière mon affection toute particulière pour Arcturus, qui est un personnage masculin que j’ai tout de suite eu envie de suivre plus. On en apprend très peu sur lui et pourtant il semble cacher bien des choses.

J’ai terminé ma lecture avec l’envie féroce de lire le deuxième tome et de m’immerger encore plus dans cet univers. On entre dans une histoire très sombre, l’autrice ne nous épargne pas, mais il y a aussi un côté très addictif qui nous pousse à plonger vaille que vaille dans cette noirceur. The Bone Season est une dystopie très intéressante qui promet une suite riche en actions et en émotions.

Après ce premier tome je me suis plongée dans la nouvelle La Rêveuse Pâle, qui était sympa mais qui ne m’a pas marquée plus que ça. J’ai tout de même apprécié en découvrir plus sur le passé de Paige et comment elle est devenue cette fameuse rêveuse pâle.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :