Romance
LES AZALÉES FLEURISSENT EN HIVER – DAHLIA BLAKE

LES AZALÉES FLEURISSENT EN HIVER – DAHLIA BLAKE

Les Azalées Fleurissent En Hiver est un roman qui m’a tout de suite interpelée par son titre. J’ai très vite eu un bon feeling et j’avais raison, puisque ce livre a été un véritable coup de cœur.

TW : violences physiques, violences psychologiques

1er décembre. Vingt-trois jours avant Noël, vingt-quatre avant l’anniversaire d’Azalea, vingt-cinq avant son mariage. Pourtant, ce jour-là, Azalea laisse ses clefs sur le meuble de l’entrée, attrape une valise et son livre préféré, et s’envole pour la Martinique. Là-bas, elle retrouve la chaleur de son enfance, les traditions qui l’ont vue grandir, les Chanté Nwel et les colibris, et… Kaï. Kaï qui, en dépit du temps qui a passé, est toujours aussi insupportable avec ses plaisanteries dignes d’une cour de récré et sa détermination à la rendre folle.
Alors pourquoi ne peut-elle s’empêcher de baisser sa garde ? Et pourquoi, dans ses yeux à lui, a-t-elle l’impression de devenir la fleur la plus précieuse du monde ? Elle n’était pourtant pas venue pour ça, et n’est pas du tout prête à faire confiance à qui que ce soit. Plus maintenant.
Mais si c’était ça, Noël : l’heure de rencontrer enfin les personnes qui nous étaient destinées ?

La première chose que j’ai adoré, j’avoue c’est mon petit péché mignon de décembre, c’est une romance de Noël qui ne se passe pas sous la neige. Ne croyez pas que je déteste les histoires qui se passent au rythme des flocons de neige et des chocolats chauds, mais j’adore aussi les histoires de Noël qui se passent sous le soleil, c’est une toute autre ambiance, en plus de mettre en lumière des pays qu’on ne voit pas souvent dans ce genre d’histoires.

Ce que j’ai également beaucoup aimé ici c’est que cette romance de Noël est bien plus qu’une petite histoire d’amour toute mignonne. L’autrice aborde également le sujet des violences conjugales. Ce qui semble n’être qu’un voyage sympa en Martinique se révèle être en réalité une renaissance pour notre héroïne. Azalée fait un véritable travail sur elle-même pour sortir des griffes de son bourreau et ce qui compte finalement ce n’est pas qu’elle retrouve son amour d’enfance, mais bien qu’elle s’émancipe de son passé douloureux pour aller de l’avant.

Néanmoins, on ne va pas non plus faire comme si cette tendre histoire d’amour nous laissait insensible car ce n’est absolument pas le cas. Tout d’abord parce que l’on tombe très vite amoureuse du beau Jacob, réplique parfaite de Jason Momoa. En plus d’un physique plus qu’avantageux, ce personnage a une personnalité très solaire et douce qui nous donne envie de le suivre à l’autre bout du monde et de fondre dans ses bras.

Sincèrement, je n’ai trouvé aucun défaut à cette lecture et j’ai été plus qu’emballée par ce roman. J’ai dévoré ses 588 pages sans m’en rendre compte, j’ai été totalement absorbée par cette histoire et ça a été très difficile de me détacher du livre une fois celui-ci terminé. Si vous voulez plus qu’une simple petite romance de Noël, Les Azalées Fleurissent En Hiver est une histoire qui saura vous plaire, j’en suis sûre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :