classique
ANNE DE GREEN GABLES – LUCY MAUD MONTGOMERY

ANNE DE GREEN GABLES – LUCY MAUD MONTGOMERY

J’en ai entendu parler en long en large et en travers de cette petite Anne. Que ce soit quand j’étais plus jeune, avec Anne Et La Maison Aux Pignons Verts, ou avec la série Netflix Anne With An E, c’est toujours avec beaucoup de ferveur qu’on a tenté de me faire rencontrer cette petite fille. Ça ne m’intéressait pas il y a quelques années mais les rééditions de Monsieur Toussaint Louverture ont su attirer mon œil. Il faut dire aussi que mes goûts en matière de lecture ont changé. C’est comme ça qu’Anne a su trouver sa place dans ma bibliothèque mais aussi dans mon cœur, oui.

Née en Nouvelle-Écosse. orpheline à trois mois. Anne est récupérée par une série de familles d’accueil. Malgré la pauvreté, elle parvient à s’évader de sa sombre existence grâce à son imagination débordante. Elle lutte pour rendre les circonstances acceptables. recherche des âmes sœurs et trouve dans les livres une certaine consolation, tout en rêvant de fonder un jour sa propre famille. Curieuse, inventive, amoureuse de la vérité, Anne fait déjà preuve du sens de l’émerveillement et de l’espoir qui la caractériseront sa vie durant. Ce roman relate les événements à la fois tristes et loufoques de la vie de la rouquine à l’esprit débridé avant qu’elle ne se rende chez les Cuthbert, à l’Ile-du-Prince-Edouard…

Comment on peut ne pas s’attacher à la jeune Anne ? Son imagination débordante et son franc-parler m’ont tout de suite séduite et donner envie de la suivre dans ses folles aventures. Elle est pleine d’une innocence et d’une candeur qui rendent le personnage irrésistible. J’avais peur de me lasser d’elle quand j’ai vu la longueur de certains monologues d’Anne et finalement, j’ai adoré la suivre dans toutes ses réflexions car elles sont toujours pleines d’optimisme et d’espoir. Anne est le genre de petite fille qui va pouvoir trouver une qualité à mettre en avant en chacun de nous et à nous faire nous sentir mieux.

Mais Anne est aussi une petite fille tête en l’air, qui se laisse souvent déborder par les histoires qu’elle invente. Elle ne cesse de se retrouver dans les ennuis jusqu’au cou à force d’avoir la tête dans les nuages, ce qui m’a bien fait rire parfois. Mais même quand la petite fille a l’impression que le monde va lui tomber dessus, elle arrive toujours à voir le meilleur côté des choses. Entrer dans Anne De Green Gables c’est entrer, même dans les moments les plus sombres du roman, dans une bulle de positivité.

Anne n’est cependant pas le seul personnage de ce roman. J’ai tout particulièrement aimé l’évolution de Marilla qui, au fur et à mesure qu’elle s’occupe d’Anne, devient un personnage beaucoup plus agréable et qui ouvre enfin son cœur. J’ai aussi été très intriguée par le jeune Gilbert. Connaissant un peu l’histoire de la série Anne Shirley, je sais ce qui va arriver avec ce jeune garçon et j’ai trouvé très drôle de voir comment tout avait commencé. Les autres personnages m’ont moins marquée mais ils ont tous un point commun : au contact d’Anne, chacun est devenu une meilleure version de lui-même et c’est ce que j’ai préféré découvrir pendant ma lecture.

Ce premier tome a été très addictif et en même temps, pour un livre de moins de 400 pages, j’ai pris un temps fou à le lire ! Il m’a tenu pas loin de deux semaines car je n’arrivais pas à lire plus d’un ou deux chapitres à la fois pendant une très longue période. Pourtant, ce n’était pas l’envie d’y retourner qui me manquait, mais le fait de suivre une enfant c’est tout de même fait sentir. Ce n’est définitivement pas ma tranche d’âge favorite à suivre et ça s’est ressenti tout au long de la lecture puisqu’il a fallu arriver aux 100 dernières pages pour qu’enfin je me mette à lire sans plus savoir m’arrêter.

De toute la saga des Anne Shirley, ce premier tome était celui qui me faisait le plus peur et finalement, ça a été une lecture qui m’a donné encore plus envie de suivre les aventures d’un personnage si attachant. Si j’ai adoré suivre Anne enfant, je pense que l’adorais encore plus en la voyant grandir et une chose est sûre, la suite ne va pas dormir longtemps dans ma pile à lire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :